Christophe Dettinger, l’inauguration de la passerelle.

L’Inauguration de la passerelle Christophe Dettinger, Samedi 9 Janvier.

Inauguration de la passerelle Christophe Dettinger.

Au milieu de cette dictature sanitaire, l’équipe du Service Public Libre accompagnait ce Samedi 9 Janvier, des Gilets Jaunes pour l’inauguration de la passerelle Christophe Dettinger.

Héros de la liberté, symbole du soulèvement populaire des gilets jaunes contre le gouvernement criminel du président Macron. Cette inauguration commémorait aussi les blessures et les vies de nos camarades, qui pendant la lutte pour la liberté de la France, ont fait face à l’injustice.

Christophe Dettinger, héros national, qui lors d’une manifestation (acte 8), voyant une femme à terre se faire matraquer par deux policiers décide de s’interposer. C’est alors qu’il en vient aux mains et parvient à repousser les agresseurs.

Il est important de souligner le fait qu’il se soit rendu de lui-même le lendemain. Regrettant sont geste pourtant légitime.

Ce héros, symbole de l’homme Libre se soulevant face à l’oppression fût vite punit par ce gouvernement criminel. Faisant face à l’injustice, il fût condamné à 1 an de prison ferme et à 18 mois avec sursis.

Suite a un aménagement de peine, il finira en semi-liberté. Concrètement cela veut dire qu’il passera la journée libre avec un bracelet électronique et qu’il ira dormir en prison la nuit.

Comment de telles dérives peuvent arriver ?

Comment une telle injustice peut-elle rester impunie ?

L’injustice ne s’arrête pas la, suite a cette affaire, une grande partie de la population a décidé de lui faire des dons sur sa cagnotte Litchee. Cette cagnotte s’étant élevée a 145 000€, ne fût jamais reversé a notre héros.

C’est ainsi que le tribunal judiciaire de Paris s’oppose au versement de la cagnotte. En effet, le tribunal considère qu’une cagnotte qui soutient des violences sur la police sont inacceptable. Je cite :  » À l’évidence, la collecte de fonds dans cet objectif heurte suffisamment la moralité et l’ordre public pour être considérée illicite ». Ce qui paraît incroyable quand cette moralité disparaît justement sous nos yeux, voyant ce même ordre public en train de commettre des violences physiques sur sa population.

Juan Branco à annoncé qu’il ferait appel : « Les juges n’ont pas à trancher quels combats sont légitimes ou pas ».

Si vous souhaitez voir les vidéos du Service Public Libre c’est par ici.

Si vous souhaitez nous soutenir :

Adhérez au Service Public Libre et participez a la reprise du Pouvoir !

Le service public libre – Tipeee

Laissez un commentaire !